X
top

Suzana BARTAL

  1. Accueil
  2. /
  3. Artistes 2024
  4. /
  5. Suzana BARTAL
Suzana Bartal, pianiste

Suzana BARTAL

Suzana BARTAL, pianiste
suzanabartal.com

Suzana Bartal s’affirme comme l’une des pianistes les plus remarquables de sa génération. Son jeu a été décrit par le Bonner Anzeiger comme étant “perlé dans le toucher et d’une précision absolue”. Ses concerts l’ont menée dans des salles prestigieuses telles que la grande salle de la Philharmonie de Paris, l’Auditorium de Radio France, la Seine Musicale, la Salle Pleyel, l’Auditorium du Musée du Louvre et l’Auditorium du Musée d’Orsay à Paris, le Concertgebouw d’Amsterdam, le Beethoven-Haus de Bonn, le Merkin Hall à New York, le Wallis Annenberg Center for Performing Arts Los Angeles, le Palazzetto Bru Zane ou le Milton Court à Londres. Elle a été invitée à se produire dans des festivals importants comme: le Festival de Pâques d’Aix-en-Provence, les Rencontres Musicales d’Evian, le Festival Berlioz, le Festival International de Musique de Besançon, le Kaposvar Chamber Music Festival en Hongrie, à Schloss Elmau en Allemagne ou encore le Turku Music Festival en Finlande.

Elle apparaît sur ARTE Concert et dans de nombreuses émissions sur Europe 1, France Musique (La Matinale, Générations France Musique, Le mardi idéal d’Arièle Butaux, Chambre classique…), Radio Classique (Passion classique d’Olivier Bellamy, Le journal du classique de Laure Mézan…), Radio France Internationale, Radio RTBF Belgique, Rai 3 Radio Italie, RTS Espace 2 Suisse, Bayerischer Rundfunk (BR), Westdeutscher Rundfunk (WDR), Norddeutscher Rundfunk (NDR), la Radio Danoise (DR), Radio Klassik Autriche, RTÉ Irlande, les radios hongroise et roumaine, ainsi que les télévisions française, portugaise, hongroise et roumaine.

Après avoir interprété à plusieurs reprises l’intégrale des “Années de pèlerinage” de Liszt en trois concerts dans la même journée, son enregistrement de ce cycle paraît dans un triple album pour le label Naïve en mars 2020: “Ces trois disques parfaits, (..) sacrent la nouvelle prêtresse que le piano de Liszt attendait” (Jean-Charles Hoffelé).

Salué par la critique internationale, l’album reçoit notamment un Prix de la Société Liszt de Budapest, les “5 étoiles” des magazines Fono Forum en Allemagne et Classical Source au Royaume-Uni. Il a également été choisi “CD du jour” sur Radio Klassik Autriche.

Elle enregistre la musique de chambre d’Eric Tanguy sur un album qui paraît en mai 2022 chez Erato/Warner avec comme partenaires Edgar Moreau, Lise Berthaud, Pierre Génisson, Alexandra Conunova et le Quatuor Diotima. Cet enregistrement a reçu le Diapason d’Or de l’Année 2022.

En 2023, elle publie un disque en duo avec la flûtiste Noémi Győri pour le label Hungaroton.

Son premier album dédié à la musique de Schumann est sorti en mars 2016 chez Paraty (Harmonia Mundi distribution) et a été chaleureusement accueilli par la presse. Le disque a été « Coup de coeur » sur Radio France Internationale et Bertrand Boissard a écrit dans la revue Diapason : “La profondeur de son toucher se mêle à la richesse des textures (…) le jeu se caractérise par sa douceur, séduit par sa plastique (…) assurément, une musicienne.”

Suzana Bartal a été nommée directrice artistique du Festival Piano à Riom à partir de sa 34ème édition en 2020.

Elle s’est produite sous la direction des chefs-d’orchestre Marc Minkowski, Christian Vasquez, Eivind Aadland, Marzena Diakun, Ariel Zuckermann, Adrien Perruchon, Eero Lehtimäki, Roberto Fores Veses, Peter Oundjian, Kensho Watanabe, Pieter-Jelle de Boer, avec des ensembles tels que l’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Orchestre des Pays de Savoie, l’Orchestre de Saarbrücken, l’Orchestre National d’Auvergne, l’Orchestre Pasdeloup, l’Orchestre National d’Avignon, le Norrlandsoperan Symphony Orchestra, le Joensuu Symphony Orchestra, le Jyväskylä Sinfonia, l’Orchestre Symphonique de Kecskemét, l’Orchestre Lamoureux ou le Madeira Classical Orchestra.

La vaste étendue du répertoire de Suzana comprend des œuvres pour piano solo, des concertos, mais aussi de nombreuses pièces de musique de chambre qu’elle défend avec une égale passion. Elle s’est produite dans de nombreux pays dans le monde : en France, Suisse, Allemagne, Hongrie, Roumanie, Espagne, Italie, Belgique, Finlande, Suède, Danemark, Hollande, en République Tchèque, au Royaume-Uni, au Portugal, ainsi qu’aux Etats-Unis, en Chine et au Japon.

Suzana est aussi une interprète très enthousiaste de la musique contemporaine et a collaboré avec d’illustres compositeurs de nos jours, tel Thomas Adès, Eric Tanguy et Régis Campo. Elle a fait notamment la création mondiale de la “Rhapsodie” pour alto et piano d’Eric Tanguy avec Lise Berthaud au Festival de Pâques d’Aix-en-Provence. Cette création a été décrite comme étant d’une “virtuosité jubilatoire” par Thierry Hillériteau (Le Figaro). Elle a également travaillé avec le compositeur de musique de film Gabriel Yared.

Très active aussi comme chambriste, Suzana se produit notamment avec les violonistes Patricia Kopatchinskaja, Kristóf Baráti, Barnabás Kelemen, Josef Spacek, Alina Pogostkina, Julia Pusker, Rosanne Philippens, Alexandra Conunova, Andrey Baranov, Sayaka Shoji, Alexandra Soumm, Déborah et Sarah Nemtanu, Geneviève Laurenceau, les violoncellistes Henri Demarquette, István Várdai, Benedict Klöckner, Edgar Moreau, Claudio Bohorquez, Aurélien Pascal et Yan Levionnois, les altistes Lise Berthaud, Adrien La Marca ou Pierre Lenert, les clarinettistes Pierre Génisson et Raphaël Sévère, le corniste/trompettiste David Guerrier, les Quatuors Diotima, Calder, Adorno, Zaïde et Van Kuijk ou encore le ténor Stanislas de Barbeyrac.

En 2013, Suzana Bartal a remporté le concours New York Concert Artists Concerto Competition et a fait ses débuts avec orchestre à New York. Elle a également gagné le Woolsey Concerto Competition, ce qui lui a permis de se produire avec orchestre sous la direction de Peter Oundjian. Lauréate de la bourse de la Yamaha Music Foundation of Europe, Suzana a également bénéficié du soutien de la Fondation Nadia et Lili Boulanger, ainsi que de l’ADAMI et de la Williamson Foundation.

Pianiste franco-hongroise, née à Timişoara (Roumanie), Suzana Bartal a commencé ses études musicales dans sa ville natale. Trois ans plus tard, elle devient lauréate de concours nationaux et internationaux et donne son premier récital solo à l’âge de 12 ans. A 13 ans, elle apparaît pour la première fois en soliste avec orchestre. En 2005, elle décide de s’installer en France où elle étudie avec Denis Pascal, Pierre Pontier et Florent Boffard à Paris et à Lyon au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse. Entre 2011 et 2014 Suzana s’est perfectionnée auprès de Peter Frankl à l’Université Yale aux Etats-Unis. Elle y obtient son doctorat en interprétation (Doctorate of Musical Arts). Suzana a été distinguée par le Prix d’excellence Harriet Gibbs de l’Université Yale et a également enseigné à cette université en 2013 et 2014.

Suzana a reçu les conseils de nombreuses personnalités du milieu musical qui ont influencé son parcours musical, comme Sir Andras Schiff, Leon Fleisher, Paul Lewis, Menahem Pressler, Jean-Claude Pennetier, Matti Raekallio ou encore les Quatuors Ysaÿe, Tokyo et Emerson en musique de chambre. Elle a été sélectionnée plusieurs fois pour le prestigieux festival International Musician’s Seminar Prussia Cove au Royaume-Uni.

Concert

Samedi 5 octobre 2024 à 14h30
Grange Sainte-Geneviève – Rungis

placeholder

Deux pianos en quatuor

2 pianos & percussions

Suzana Bartal & Marie Vermeulin
Jean-Claude Gengembre & Jean-Baptiste Leclère
Shapran & Fazekas Piano Duo (Académie Piano-Piano)

Nos partenaires

Restez informés sur l’actualité du festival