X
top

Happenings

  1. Accueil
  2. /
  3. Édition 2022
  4. /
  5. Happenings

© Laurent Ardhuin

« De la musique avant toute choseet… de la convivialité ! »

Les à-cotés du festival

Durant cinq jours, Rungis Piano-Piano Festival entend célébrer les duos de pianos et présente chaque soir une affiche où s’entrelacent œuvres et interprètes de talents. Et si votre soirée à Rungis allait plus loin encore en osant la proximité, la convivialité ; le partage tout simplement. Et quel est le lieu où cette alchimie peut opérer, si ce n’est le repas ?*

*Les moments musicaux sont offerts par le Rungis Piano Piano Festival mais les consommations restent à la charge du public.

Joël BOUQUET& Ludovic ALLAINMAT

Improvisations sur des standards de jazz

Happening musical
GRATUIT*

Durée : 30′

Mercredi 28 septembre à 19h30
Restaurant La Villa d’Este
38, avenue Lucien Grelinger

Réservation : 01.45.60.98.97

Après le camion-scène en 2021, les pianos investissent les restaurants de Rungis cette année. Avant d’aller entendre Thomas Enhco & Dan Tepfer, profitez d’un repas italien et d’un moment de partage en musique.

Joël BOUQUET& Ludovic ALLAINMAT

Improvisations sur des standards de jazz

After Work
GRATUIT*

Durée : 30′

Jeudi 29 septembre à 18h30
Restaurant L’Escalet
14, rue Notre-Dame

Réservation : 01.46.86.63.16

La journée de travail est terminée ? Venez déguster… un délicieux moment musical d’improvisations sur l’intimité d’un seul piano, avant le concert du soir au Théâtre avec l’Orchestre national d’Ile de France.

Chiara & Fiona ALAIMO

Moment musical à 4 mains

Happening musical
GRATUIT*

Durée : 30′

Vendredi 30 septembre à 19h30
Restaurant La Villa d’Este
38, av. Lucien Grelinger

Réservation : 01.45.60.98.97

Les sœurs Alaimo, jeunes talents du festival, proposent un moment de convivialité à 4 mains, de Mozart à Pirates des Caraïbes en passant par ABBA et La liste de Schindler…

Benoît MENUT& Alexandre GASPAROV---Ludmila BERLINSKAÏA& Arthur ANCELLE

Confrontation musicale

GRATUIT
Réservation indispensable au 01 79 61 61 61 (et réservez votre déjeuner à l’Escalet par la même occasion)

Samedi 1er octobre à 11h
Médiathèque « La Méridienne »
1, place du Général de Gaulle

Le piano à deux : la fabrique du rêve ?

A l’occasion du lancement de l’oPPDb (open Piano-Piano Database, base de données répertoriant le répertoire pour duo de piano), le Rungis Piano-Piano Festival propose un événement singulier à la Médiathèque La Méridienne : la confrontation complice entre 2 pianistes et 2 compositeurs.

Déjeuner-rencontre

Réservation au 01 79 61 61 61
Repas constitué d’un plat au choix et d’un café gourmand
Prix : 24€

Samedi 1er octobre à 12h30
Restaurant L’Escalet
14, rue Notre-Dame
(en face de la Méridienne)

Après le moment musical à la Méridienne, le Rungis Piano-Piano Festival propose de poursuivre les échanges entre public et artistes au restaurant L’Escalet, situé juste en face.
L’occasion d’aller plus loin, autour d’un repas, et peut-être de susciter des vocations directement sur le piano présent à l’Escalet ?

A la rencontre de...

Benoît MENUT

« De l’énergie en sons, portée par du sens. »

C’est ainsi que le compositeur Benoît Menut aime à définir son travail. Il se passionne pour le lien étroit entre musique et mots, ces derniers étant une source d’inspiration permanente, tant dans sa musique vocale qu’instrumentale. Le simple rythme d’un vers, d’un mot ou d’une tournure de phrase peut être à l’origine d’une idée créatrice.

Lire plus

Grand Prix SACEM 2016 de la musique symphonique (catégorie jeune compositeur) et lauréat des fondations Banque Populaire (2008) et Francis et Mica Salabert (2014), il compose en 2018 pour l’Opéra de Saint-Étienne Fando et Lis, d’après la pièce de F. Arrabal, et remporte pour son premier opéra le prix Nouveau Talent de la SACD 2019 et le Prix Charles Oulmont 2019. Il poursuit depuis une trajectoire théâtrale de plus en plus prononcée, tant pour le jeune public (Stella et le Maître des souhaits, opéra pour la Philharmonie de Paris (2020) et Symphonie pour une Plume, 2016, pour l’Orchestre Symphonique de Bretagne, repris par l’Orchestre national d’Île-de-France) que tous les publics (La Légende de saint Julien, d’après G. Flaubert, Le petit garçon qui avait envie d’espace, J. Giono).

Cet attrait se matérialise aussi par des collaborations avec des ensembles vocaux renommés tels Musicatreize, les Maîtrises de Radio France et Notre-Dame de Paris, Les Cris de Paris, Les Discours… Il est créé par de nombreux solistes vocaux et instrumentaux : David Kadouch, Ophélie Gaillard, Jean Ferrandis, Patrick Langot, Stéphanie Moraly, Christophe Beau, Philippe Muller, Lise Berthaud, Clément Saunier, Maya Villanueva, Françoise Kubler, les Quatuors Tana, Stanislas, l’Ensemble Calioppée, l’Ensemble Hélios, le Trio Karénine… Il est compositeur associé à l’Orchestre symphonique de Bretagne de 2014 à 2018 et fut résident à l’abbaye de La Prée de 2007 à 2009.

Comprenant plus de 120 opus, son catalogue embrasse toutes les formes d’expression musicale et fait de lui un des compositeurs français les plus en vue de sa génération. La musique de chambre – en particulier l’écriture pour les instruments à cordes – tient une place bien particulière dans son travail. Né à la pointe Ouest de l’Europe occidentale, cet ancien élève du Conservatoire de Paris poursuit sa formation au CNR puis au CNSM de Paris et fut éveillé à la tradition par le compositeur Olivier Greif. Il poursuit aujourd’hui son chemin singulier, avec entre autres des œuvres inspirées par les écrivains Christian Bobin, Andrée Chedid ou encore Pascal Quignard. Il veille à marier l’exigence d’une écriture lyrique et structurée et une sincère volonté de rester proche du public et des interprètes, comme une sorte de « metteur en scène » des émotions.

Sa musique est éditée aux Éditions Musicales Artchipel.

Site de Benoît Menut

Alexandre GASPAROV

« Il serait honnête de dire que c’est un peu le hasard qui m’a fait venir en France.

Heureux hasard. C’était en 1990 et c’était mon premier voyage à l’étranger, j’avais 29 ans, mon pays natal n’allait pas très bien à cette époque et je n’avais pas la moindre idée de ce que serait mon avenir, même un avenir proche… J’ai rencontré très vite quelques jeunes et talentueux musiciens français avec lesquels des liens d’amitié et de complicité musicale se sont noués, et durablement. Nous travaillions, nous donnions des concerts et nous nous amusions ensemble. La vie était belle ! » Alexandre Gasparov, interview pour Classic Agenda

Lire plus

Alexandre Gasparov commence à étudier le piano à l’âge de 5 ans à Moscou, sa ville natale. A 21 ans, il entre au Conservatoire Tchaïkovski dans la classe de composition de N. Sidelnikov, il suit également les cours de piano de D. Sakharov et ceux de musique de chambre de M. Milmann. En 1987, il obtient les plus hautes récompenses pour ces trois disciplines.

Lauréat du Concours de Composition d’URSS à plusieurs reprises, Alexandre Gasparov s’installe à Paris en 1990 où il poursuit à la fois son travail de création et sa carrière de pianiste. Il est ainsi régulièrement invité à participer à des festivals (Flâneries musicales de Reims, Festival des Forêts, Festival de Radio France à Montpellier, Plage musicale en Bangor…) et des émissions de radio et de télévision. Il joue en compagnie de Xavier Phillips, Henri Demarquette, Renaud Capuçon, Florent Héau, Wendy Warner, Albert Markov, les ensembles « Musique oblique », « Accroche-Note »…

Son catalogue d’œuvres comporte de nombreuses pièces, aussi bien pour les petites formations que pour l’orchestre symphonique, en passant par des mélodies et contes musicaux pour les enfants. Parmi ces derniers, « Modeste le petit pion » est donné souvent en France et à l’étranger. Ce conte vient de paraitre chez Triton.

La musique d’Alexandre Gasparov est régulièrement jouée en France et à l’étranger par des artistes tels que le Trio Wanderer, le Quatuor Elysée, Juliette Hurel, Laurent Korcia, Olivier Charlier, Valerie Aimard, Benoît Fromanger, Christophe Beau, Nathanaëlle Marie, Sophie Deshayes… ainsi que par l’Orchestre philharmonique de Radio France, l’Orchestre lyrique de Région Avignon-Provence, l’Orchestre Provence-Alpes-Côte d’Azur, l’Orchestre de Bretagne, l’Orchestre national de Malte, Ensemble vocal Sequenza 9.3, le Choeur de la Philharmonie de Ekaterinburg, le Chœur du Théâtre Mariinski de Saint-Pétersbourg…

Site d’Alexandre Gasparov

Verre de l’amitié
Food-truck

Samedi 1er octobre à 18h30
Grange Sainte-Geneviève

Entre les deux concerts du samedi à la Grange, le Rungis Piano-Piano Festival offre aux festivaliers un verre de l’amitié devant la Grange*.
Un food truck sera également présent pour pouvoir se restaurer.
Un festival, c’est d’abord une fête ! Le verre de l’amitié est l’occasion pour les festivaliers, mais aussi pour les bénévoles, les artistes et les organisateurs du festival d’échanger, de se retrouver, de partager leurs émotions et leurs impressions entre deux concerts du festival.

*En cas de pluie, le verre de l’amitié sera servi à la Bergerie

Atelier de dessin sur sable

GRATUIT
Destiné aux enfants de 5 à 12 ans
Réservation indispensable au 01 45 60 79 05

Dimanche 2 octobre à 9h30
Les Parasols
(dans l’enceinte du Théâtre de Rungis)

Avant d’entendre l’histoire de Sophie et Nicolas, les enfants pourront se familiariser au dessin sur sable avec Katerina Barsukova.
Une heure pour aborder cet art de l’éphémère et laisser vagabonder son inspiration au fil des grains qui s’écoulent…

Nos partenaires

Restez informés sur l’actualité du festival